Papeterie : l’évolution de la hausse tarifaire et de la pénurie de papier

Image décorative d'un magazine de marque ouvert sur 2 pages
5 raisons de créer votre magazine de marque
25 novembre 2021

Nous avions abordé ce sujet il y a bientôt un an, la crise papetière du papier graphique (le papier d’impression de journaux, catalogues, magazines, revues, prospectus et livres) perdure et continue de mettre en difficulté le secteur de l’imprimerie, des industries graphiques et de la communication print.

Nous allons décortiquer les évolutions de la situation depuis l’année dernière.

Quelles en sont les causes ? Pourquoi la hausse des prix persiste ?

Les facteurs sont nombreux, et ils se multiplient.

Le secteur de l’imprimerie était en déclin, les demandes de papier diminuaient grandement :

  • L’e-commerce, l’usage croissant de la livraison à domicile et l’interdiction progressive des emballages en plastique ont favorisé et accéléré les besoins en papier et carton d’emballage au détriment du papier graphique.
  • De nombreuses usines de papier ont converti ou diminué leur parc de machines pour l'orienter vers la production de carton ou réduire les pertes des machines sous-exploitées.
  • Les machines à grand tirage sont coûteuses et leur rentabilité dépend directement de la cadence fixée, elles doivent tourner à plein régime pour optimiser le rendement, les coûts énergétiques, logistiques, matériels et humains déployés.

De nouvelles instabilités, fermetures de sites de production annoncées, mouvements sociaux :

  • Le groupe Stora Enso se sépare de ses usines à papier graphique, quatre de ses cinq sites de production de papier sont mis en vente : lien de l’article.
  • Un mouvement social s’était formé dans les usines UPM en Finlande : grève des travailleurs du papier du 1er janvier au 22 avril 2022 : lien de l’article.

Les impacts économiques et logistiques de la pandémie COVID-19 :

  • Approvisionnement plus difficile et limité des matières premières.
  • Les transports réduits à l’international ainsi qu’au sein de l’Europe.
  • Renforcement d’une tendance déjà existante, les modes de consommation et les habitudes de lecture qui sont de plus en plus orientés pour nos supports numériques, smartphones, ordinateurs, tablettes…
  • Digitalisation des catalogues, journaux, revues, etc. Les besoins d’impression pour consommation de papier avaient diminué.

D’autres événements ayant un fort impact sur l’industrie :

  • Guerre en Ukraine, les importations européennes de papier kraft et de pâte à papier venant de Russie sont désormais interdites : lien de l’article.
  • Augmentation des coûts énergétiques pour les papetiers et imprimeurs.

Les conséquences :

  • Moins de papier disponible sur le marché.
  • Des délais d’approvisionnement de plus en plus longs.
  • Des prix augmentant de façon rapide et imprévisible.
  • Difficulté pour anticiper les coûts et se projeter sur le long terme.
  • Interdiction de revendre à perte (pratique commerciale illégale sauf cas particuliers), donc obligation d’augmenter les prix.

Les imprimeurs se retrouvent dans une situation délicate : le papier est de plus en plus rare mais aussi de plus en plus cher. Les coûts énergétiques augmentant également, les répercussions économiques et les instabilités se font de plus en plus pesantes pour l’industrie.

Ils doivent faire preuve d’anticipation, d’agilité et rapidité pour parvenir à obtenir les papiers nécessaires pour répondre aux demandes des acheteurs.

 

Quelques articles intéressants pour en savoir plus sur le sujet :

Pour compléter votre lecture, vous pouvez consulter l’article d’UNIIC (Union Nationale des Industries de l’Impression et de la Communication) qui interroge Pascal Bovéro, Délégué général de l’UNIIC.

Vous trouverez également ci-dessous différents liens d’articles internet sur ce sujet :

 

Anticiper et se positionner rapidement

Cette situation nécessite que vous puissiez vous positionner le plus rapidement possible sur vos productions de juin à fin décembre 2022. Chez AGIR GRAPHIC, nos Chefs des Ventes vous accompagneront pour rechercher des alternatives (grammage, format, autre papier) vous permettant de limiter ces hausses ou de répondre à une absence de disponibilité du papier habituel.

Vous accompagner, même en ces temps de crise

Alors, comme l'année dernière, les relations fortes que notre Groupe a tissé avec nos partenaires papetiers depuis de nombreuses années, nous laissent quelques opportunités de quotas et de substitution. Mais il faut décider vite, y compris sur les productions du dernier trimestre de cette année. Concernant les prix, les papetiers mettent en avant une situation de force majeure à laquelle nous ne pouvons pas nous opposer.

 En conséquence, AGIR GRAPHIC vous encourage très sincèrement à étudier le plus rapidement possible les scenarii possibles avec nos Chef des Ventes, pour vous permettre d’imprimer vos magazines, catalogues et brochures d’ici la fin de cette année.

Que vous soyez ou non client chez AGIR GRAPHIC, si vous désirez plus d'informations sur la crise que connaît le secteur papier actuellement, ou que vous avez un besoin d'information sur nos offres, n'hésitez pas à nous contacter ! 📞