Les alternatives au film de routage : où en est le secteur des arts graphiques ?

Bobines de papier
Papeterie : comprendre la hausse tarifaire et la pénurie de papier
9 août 2021

Depuis plusieurs années déjà, l’opinion grandissante des consommateurs en faveur de l’éco-responsabilité et du développement durable a poussé le gouvernement à agir.  Comme en témoignent les statistiques de LSA conso : 86% des Français pensent que les emballages ont un rôle à jouer dans la préservation de la planète, et les français seraient « prêts à dépenser 22 centimes de plus pour un produit à l’emballage « vert » ».

L’emballage fait naturellement penser à l’agro-alimentaire, mais il concerne aussi les revues et catalogues qui vous sont adressés. Dans un premier temps, la législation a imposé l’usage de blisters compostables à domicile pour les enveloppes en plastique entourant les envois de presse et d’imprimés publicitaires. Mais, depuis le mois d’octobre 2020, la loi AGEC (Anti-Gaspillage Economie Circulaire) a accéléré cette transition, en interdisant à partir du 1er janvier 2022 tout envoi sous film plastique. Le film de routage étant évidemment ciblé, c’est un nouvel enjeu primordial qui se dessine pour les acteurs du secteur graphique.

Rendre le routage plus éco-responsable en supprimant le film

Afin de ne pas se retrouver dans une situation d’illégalité vis-à-vis de l’utilisation d’un film de routage en plastique, tous les acteurs du secteur des arts graphiques se sont mobilisés (imprimeurs, routeurs, syndicats professionnels) dans le but proposer une solution dans les temps à leurs clients. CITEO, l’entreprise spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers et des papiers graphiques, a accompagné les différentes démarches et également apporté sa contribution à l’une d’entre elles.

Remplacer le film par une autre matière recyclable pour conserver un enveloppant

L’e-bliss (un emballage en fibre de cellulose recyclable et biodégradable)

Commençons avec l’e-bliss, qui est sûrement l’alternative au film plastique la plus connue actuellement. Depuis 2017 CITEO, en partenariat avec le Centre Technique du Papier, a exploré 10 matériaux différents avant d’aboutir sur le projet e-bliss : un blister recyclable et biodégradable conçu en fibre de cellulose.

Globalement, le principal avantage de cette alternative se présente comme la recyclabilité à 100% du blister qui est repulpable dans le cycle de recyclage du papier. Le blister est transparent et ne devrait pas entrainer de modification majeure des machines de routage existantes. L’e-bliss étant scellable en chair-chair et en chair-peau, on évite aussi l’adjonction de colle.

Issu d’un process de Recherche et Développement, l’e-bliss est en finalisation de test et devrait voir le jour courant 2021. Il faudra également s’assurer de sa prise en charge par un panel de fournisseurs pour le développement industriel de ce papier.

 

Le routage avec un papier thermoscellable

Le routage avec un papier thermoscellable est une alternative issue d’une réflexion collective entre et les routeurs du SNCD (Syndicat National de la Communication Directe) dont Brio (site de routage AGIR GRAPHIC) est membre. Ce papier thermoscellable est enduit d’un seul côté, ce qui facilite le paquetage et l’adressage. De plus, la colle utilisée pour sceller ce papier de routage est à base aqueuse non perturbatrice, tout comme l’enduction de celui-ci.

Les principaux avantages de ce papier thermoscellable pour le routage sont : sa disponibilité industrielle rapide, son adaptabilité sur les machines de routage existantes et une perte de productivité qui semble peu élevée. On peut également citer la variété des grammages (28 / 30g mais aussi 45g ou 65g pour envois plus lourds) et des couleurs (transparent, blanc ou kraft).

Cette solution est validée industriellement chez Brio sur 10 types d’emballages et sur 3 poids de magazines.

 
 
 

Supprimer le film et donc l’emballage, tout simplement

Le « routage à découvert »

Grâce à la R&D de Brio est né nouveau savoir-faire de « routage à découvert » qualitatif, permettant de supprimer le film de routage et d’adresser le document sans enlever le vernis qui met en valeur votre annonceur sur la dernière page de couverture.

Les principaux avantages de cette solution sont : d'accéder l’épure de l’écoconception tant économique que visuelle (donc suppression de l’achat du film, baisse des affranchissements, pas de taxe CITEO), l’encartage possible, mais surtout l’utilisation des machines existantes de routage sans baisse de productivité.

A ce jour, le principal enjeu concernant cette alternative est de trouver les bons arguments pour l’annonceur (le pavé adresse empiète sur la 4 de couverture), afin qu’il réalise qu’accompagner cette démarche éco-responsable est un atout dans sa politique de développement durable.  Les règles de La Poste permettent d’insérer un encart broché ou collé. Des discussions sont en cours pour réduire la taille du pavé adresse et pour ajouter d’autres inserts.

Brio étudie également d’autres pistes pour que ce pavé adresse soit moins encombrant. Nous vous en ferons part dès que nous aurons validé toutes les options.

 
 
 

Quelques avancées depuis le 15 juin 2021

Toujours pas de définition précise du "plastique"

Bien que la loi stipule une interdiction des emballages plastiques pour l’expédition des imprimés à partir du 1er janvier 2022, il n’existe pas à ce jour de description précise et définitive sur ce qui est considéré comme du "plastique" par la loi et donc interdit. De ce fait, pour l'instant, le flou plane sur les différentes solutions thermoscellantes, car certaines peuvent contenir du polyéthylène dans la couche adhésive, et l'on se demande quelles solutions seront considérées comme appartenant à la catégorie plastique ou non.

 

La loi AGEC précise tout de même que la directive européenne SUP (Single Use Plastic) ne s'appliquera pas ici. En effet, bien que la définition du plastique proposée par la directive SUP soit très précise (elle différencie notamment les polymères naturels des polymères modifiés chimiquement), le législateur ne semble pas se baser sur celle-ci, mais ne propose pas non plus de cadre propre à la France.

 Il existe deux types de solutions adhésives pour le papier thermoscellant : 

  • Des papiers blancs ou kraft avec une couche réalisée par extrusion à base de polyéthylène (PE). La teneur en PE étant restreinte (15%) par rapport au film historique 100% PE, cette solution, la moins onéreuse, pourrait être celle du 1/1/2022, sauf si une définition du pourcentage de plastique autorisé inférieur est publiée d’ici là.
  • Des papiers blancs ou transparents avec une couche réalisée par enduction aqueuse (à base de polymères), ne contenant à priori pas de polyéthylène, mais plus onéreux, qui pourraient être une évolution du marché à terme.

Le plastique Home Compost sera interdit par la loi AGEC

Bien que la DGPR (Direction générale de la Prévention des risques) n'ait pas donnée de définition précise du termes "d'emballage plastique" à ce jour, celle-ci a tout de même confirmé que les plastiques "Home Compost" seront bien interdis dans le cadre de la loi AGEC (après avoir été préconisés en 2011) car ils comportent un pourcentage très important de matières à base d’hydrocarbures. 

 

Petit rappel sur les alternatives "fiables" à ce jour :

Avec l'investissement de tout le secteur, les alternatives au film de routage plastique se développent et sont mises en production rapidement. Le secteur est très actif sur ce sujet et en mouvement permanent. Cela permet de présenter plusieurs solutions fiables au marché. Quand nous avançons que les solutions présentées ci-dessous sont "fiables", nous parlons simplement de la possibilité de les mettre en production. 

Néanmoins, en l'absence d'une définition précise "d'emballage plastique", nous ne pouvons pour l'instant pas vous certifier que ces solutions seront légales, ni si elles déclencheront des écocontributions différenciées ou non. Seules les solutions de diffusion à découvert seront assurément conformes à la légalité et pas taxées par l’éco-organisme. 

 
 
 

Les routeurs sont moteurs pour trouver des solutions à la suppression du film plastique et seront 100% opérationnels à la date prévue

Bien que toutes ces différentes alternatives soient en cours d’étude et possèdent des points de discussion, une chose est certaine : les routeurs seront prêts et auront des solutions industrielles à vous apporter avant le 1er Janvier 2022. Même si à première vue, cette nouvelle règlementation parait contraignante, elle a démontré une nouvelle fois la résilience et l’engagement éco-responsable du secteur des arts graphiques.

En tant qu’acteur majeur du secteur grâce à notre site de routage, les collaborateurs d’AGIR GRAPHIC sont mobilisés pour tester et proposer la meilleure solution à chacun de nos clients, car la réponse sera probablement polymorphe : en fonction du fond de la revue (ou du catalogue), voire du moment où ils sont envoyés (encarts présents ou pas).  Grâce à notre expertise, certaines alternatives ont déjà été mises en place pour la plus grande satisfaction des clients et de leurs abonnés.

 N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en échanger, afin d’élaborer ensemble votre propre réponse au routage sans film.