COMMENT OPTIMISER SON CATALOGUE ?

5 bonnes raisons d'imprimer son catalogue
LES 5 BONNES RAISONS D’IMPRIMER VOTRE CATALOGUE
25 septembre 2019
démarche écoresponsable
ÊTRE ÉCORESPONSABLE EN IMPRIMANT QUALITATIVEMENT, C’EST POSSIBLE
18 novembre 2019

Le catalogue est encore un des supports les plus efficaces pour informer les clients sur les produits et services de son entreprise... Aujourd’hui il y a de multiple façon d’imprimer son catalogue et il est toujours judicieux de veiller à opérer différentes optimisations. Mais sur quels paramètres est-il possible d’optimiser son catalogue ?

L’ESTHÉTIQUE : pour favoriser une expérience lecteur au top !

Avant l’impression, la partie pré-presse regroupe un ensemble de travaux (mise en page, photogravure, retouche) à ne pas négliger pour avoir un catalogue optimisé. Il est en effet important, dès la phase de conception de bien respecter les règles de mise en page en tenant compte si possible dès cette phase des contraintes liées à l’impression future. Un bon catalogue se doit d’être bien travaillé en maquette, et notamment au moment de la création de la couverture, premier élément visible par le lecteur. C’est un travail de création nécessaire pour que votre impression soit d’un bon rendu qualitatif.

 

Ainsi, le choix des couleurs, de la charte graphique et de la ligne éditoriale de votre document permettront de définir avec précision les enjeux liés à l’impression future. SI vous choisissez beaucoup de couleurs “flashy” dans votre maquette, il faut également se dire qu’à l’impression ces couleurs devront nécessairement bien ressortir, au risque sinon d’être déçu et de ne pas obtenir le rendu qualitatif escompté. Dans ce cas précis, une couleur Pantone spécifique peut être requise. Il faudra donc mettre dans la boucle votre imprimeur au plus tôt. C’est en partie ce à quoi répond l’offre globale pour réaliser simplement son catalogue AGIREASY: n’avoir qu’un seul interlocuteur pour faciliter le succès du projet de la phase de conception jusqu’à la diffusion en passant par l’impression. Ce sera au final avec l’aide d’un consultant en impression que vous obtiendrez les meilleurs conseils pour garantir le rendu qualitatif de votre support imprimé. Un gain de temps et d’argent pour vous, avec la garantie d’un produit fini de qualité.

Le trio de choc FORMAT/PAPIER/PAGINATION : des sources d’économie non négligeables !

L’esthétique n’est pas le seul point clé à l’optimisation de votre catalogue, le format est important. Au moment de l’élaboration de votre cahier des charges techniques, il faudra faire un choix sur le nombre de pages le plus pertinent reflétant suffisamment bien vos produits ou services, mais aussi penser à la taille et la qualité du papier.

 

Le nombre de pages est souvent lié au nombre de produits que vous aurez à présenter et à l’harmonie générale de la maquette. On veillera à ne pas surcharger les pages pour les rendre agréables à la lecture et ainsi offrir une qualité dans l’expérience du lecteur.

 

Pour ce qui est du papier, le choix est très complet, allant du plus fin grammage (pour des besoins basiques de notoriété, pas hautement qualitatif) à de plus forts grammage, garantie d’une image qualitative et haut de gamme. La main vient complétée techniquement le choix du papier. C’est la sensation d’épaisseur du papier qui, malgré un grammage peu élevé, permet quand même de renvoyer une image sensorielle élevée et qualitative.

 

Enfin, le format du catalogue (souvent on part d’un classique A4 21 x 29,7cm) détermine sa prise en main générale et son “statut”. Vous ne souhaitez pas toucher à votre maquette mais êtes en quête de gains substantiels du prix de revient globale de votre catalogue ? Penser à l’homothétie ! En effet, une diminution de 5% du format largeur et hauteur de votre support imprimé de gâchera pas vraiment votre maquette ni sa lisibilité mais entraînera mathématiquement un gain de … 5% sur la consommation papier ! Si vous êtes ouverts à changer le format global de votre catalogue, le champ des possibles est encore plus vaste. Vous pourrez alors envisager des formats dit “pocket”, très plébiscités par les lecteurs de la presse magazine. Leur aspect transportable très facilement font leur praticité et … leur économie à la réalisation pour un contenu similaire. Pensez-y !

 

C’est donc le choix de la meilleure combinaison format, papier, pagination (nombre de pages) qui au final vous permettra de réaliser de belles économies sur l’impression de votre catalogue mais ce n’est pas tout. Une fois imprimé, votre document doit être diffusé et s’il est moins lourd ou moins grand, ce sont là encore des économies réelles sur le projet global !

LA DIFFUSION : Une optimisation sur l’impression peut entraîner des réduction sur les affranchissements

Votre catalogue doit être diffusée auprès d’une cible de clients et prospects ? Vous devez donc acheter une prestation de routage.

 

Votre routeur se chargera de vous proposer la meilleure solution de routage pour votre catalogue. Les nombreuses offres de La Poste (DESTINEO, SO CATALOGUE) ou encore celles du nouvel entrant ADREXO vous permettent d’envisager des combinaisons gagnantes en matière de routage. Si votre catalogue a été imprimé en optimisant le format, le poids du grammage papier ainsi que la pagination, il est fort à parier que vous ferez également des gains d’argent sur la diffusion de votre catalogue.

En conclusion, l’optimisation d’un support imprimé peut paraître un peu technique (et ça l’est, on ne va pas vous mentir) mais heureusement, des experts de la question sont capables de vous orienter vers les meilleures combinaisons possibles. De la conception de la maquette à la diffusion, AGIR GRAPHIC réunit l‘ensemble de ces métiers et vous permet d’envisager votre projet de catalogue sereinement.